Waka waka tshhh

J’ai voulu faire quelques tests turbomedia en adaptant une scène d’action (baston) bien connue. Parmi les réflexions qui me viennent comme ça pof :
_ on se limite délibérément à un format panoramique (ou assimilé) du à l’écran,
_ on travaille à partir de matériaux pré-existants quand on passe de la BD papier au turbomedia (et vice versa), ce qui apporte son lot de problèmes, un manque de cohérence graphique déjà (des images zoomées ou escamotées, ce qui entrainent une cohérence de l’encrage et du trait approximative ainsi qu’une gêne sur la lecture due à des cadrages « bizarres ») ou des transitions abruptes entre les cases ou au contraire un temps « rallongé »,
_ Je pense aussi que le turbomedia a tendance à se figer ces derniers temps, se référant à un modèle efficace et qui fonctionne (les pro qui bossent dedans sont très bons et font très bien leur taff) alors que justement il devrait, par la jeunesse du medium, ne pas se limiter au modèle commercial (pas au sens péjoratif, au sens où il y a un enjeu « financier »et qu’il est nécessaire de mettre certaines barrières pour cadrer et apporter des repères récurrents) mais continuer à explorer. Balak a quasiment tout dit dès ses 2 premières démonstrations, depuis on ne fait qu’améliorer sans aucune transgression.
Je ne prétends heureusement pas faire un bon turbo ici. A la lecture de celui-ci, je vois beaucoup de problèmes. Après, ce genre de séquence est un gros plaisir à adapter, le découpage et la mise en scène d’Akira Toriyama sont un modèle d’efficacité dans ce type de scène, le majorité du boulot est déjà fait.

Cette entrée a été publiée dans Turbomedia. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>